Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Critères de choix d’un terrain à bâtir

Critères de choix d’un terrain à bâtir thumbnail

Le caractère constructible d’un terrain, basé sur les critères d’urbanisme qui sont l’appartenance à un PAU (périmètre actuellement urbanisé) ou à une zone se trouvant dans le PLU (Plan local d’urbanisme), peut ne pas permettre d’éviter les problèmes éventuels dans la pratique. Avant de construire sa maison sur un terrain apparemment constructible, il est important de bien se renseigner à la Mairie sur le caractère du terrain, de se procurer du document d’urbanisme applicable au terrain concerné.

 

 

Les éléments à prendre en compte avant de construire sur un terrain constructible

Pour devancer tout problème de surcoût sur les fondations en particulier, mener une enquête sur la façon de faire dans la localité est une démarche recommandée avant d’entamer le chantier. Toutefois il faut tenir compte des éléments suivants :

  • La surface minimale du terrain à bâtir.
  • L’existence ou non des réseaux publics (assainissement et réseaux essentiels) qui desservent le terrain.
  • L’existence des voies d’accès pour le service public (pompier, ambulance) ou autres servitudes d’utilité publique.
  • Les caractéristiques des bâtiments envisagés : maison, hôtel, matériaux, hauteur, etc. (possibilité d’autorisation de construction ou non).
  • Proximité ou existence sur le terrain de périmètre de pompage d’eau potable.
  • Proximité ou présence de conduites souterraines.
  • Appartenance ou non à une zone de tassement minier ou de risque sismique, etc.
  • Zone se trouvant en ligne de crête (risque d’interdiction de construire).
  • Présence à proximité d’un cours d’eau (risque d’inondation).

Problèmes financiers susceptibles d’être difficilement maîtrisables

D’une manière générale, les terrains non bâtis en zone naturelle ou en zone à vocation agricoles sont classés inconstructibles. Toutefois, le coût à l’achat ou en cours de chantier peuvent augmenter pour certains terrains à bâtir :

  • C’est le cas par exemple pour un terrain composé d’argiles gonflantes. Le coût de la réalisation des fondations particulières peut atteindre jusqu’à la moitié du coût global de la construction de la maison.
  • Par ailleurs la spéculation sur le prix des terrains peut s’avérer importante selon que le terrain se trouve sur une zone de renommée culturelle, environnementale, proche de divers services (transports, alimentation,), zones où se pratiquent les sports d’hiver, de littoral, etc.


Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net