Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Soyez au courant des étapes du chantier de construction de votre maison.

Quel réel plaisir que de voir la construction de sa maison avancer pas à pas, de pouvoir admirer la naissance de ce qui sera probablement le plus grand investissement de votre vie, et le plus beau cadeau que vous puissiez faire à vos enfants, et à leurs enfants, et ainsi de suite pour des générations et des générations. Grâce aux connaissances apprises par l’article suivant, vous pourrez juger l’état de l’avancement de votre chantier, en l’occurrence, celle de la pose des fondations. La construction avance-t-elle conformément à vos plans ? Se pourrait-t-il qu’il y ait un problème ? Vous pourrez répondre à toutes ces questions.

Les étapes de la pose des fondations

Les fondations sont un élément essentiel de toute construction. Des bases solides assureront la pérennité de votre maison. Un chantier commencera donc toujours par les fondations. Leur construction suit en général les cinq étapes, toujours précédées de certaines opérations préliminaires.

Les préalables

La première chose à faire est bien sûr de trouver un professionnel du bâtiment pour réaliser les travaux. Ceci fait, veillez à mettre en place une voie d’accès au chantier, nécessaire aux gros engins qui seront utilisés. Un espace sera réservé aux matériaux et à la terre de remblai. Enfin, délimitez à l’avance le passage pour les raccordements (eau, électricité, gaz).

Étape 1 : Le piquetage
Le piquetage sert à déterminer les limites du terrain selon le cadastre. Il sera effectué par un géomètre. Cette étape a pour but de fixer le chantier dans l’espace et d’éviter les problèmes d’ordre foncier avec le voisinage. C’est pour cette raison que la précision d’un géomètre est de mise. Prévoyez l’achat de plâtre en poudre pour marquer les limites.

Étape 2 : Le terrassement
Une étude géotechnique fixera le type de terrassement nécessaire. Le terrassement en lui-même consiste à déterminer les fouilles principales, le nivellement du terrain, les rigoles d’évacuation d’eau et les tranchées de raccordement, ainsi que l’assainissement (fosse septique, drains, etc.).

Surveillez particulièrement le creusement pour les tranchées de raccordement. Une pente de 5% sera nécessaire pour que l’eau s’évacue proprement. Les canalisations seront de préférence faites en béton, leur offrant résistance et dureté. Des regards (ouvertures) seront prévus en cas de défaillance des canalisations.

Les fosses individuelles devront être installées loin des voies d’accès ou des lieux fréquemment piétinés.

Étape 3 : Le drainage
Le drainage sert à évacuer le trop plein d’eaux de pluie d’un terrain vers les égouts ou vers une fosse de contenance, par le biais de tuyaux enterrés recouverts de matériaux traitants (feutre géotextile, pierres, etc.). Il s’effectue habituellement le long d’un mur ou d’un mur de fondation.

Étape 4 : Le raccordement
C’est l’installation des arrivées d’eau, d’électricité, de gaz, d’égouts, de télévision et de téléphone. Bref, c’est une étape importante pour pouvoir bénéficier du confort d’une maison moderne.

Le compteur d’eau devra être placé à l’abri du gel. Un raccordement au réseau électrique via des poteaux est plus facile, car le raccordement en sous-sol nécessite l’utilisation de gaines très résistantes.

Les canalisations sont soumises à une réglementation très stricte. Il est avisé de bien vous renseigner pour cette étape.

Étape 5 : Le remblaiement
Nécessaire pour la stabilité du sol, le remblaiement, étape finale des fondations, est le fait de reboucher les fossés créés lors du chantier.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net