Les différents types de fondation

  • Mise à jour
  • Publié dans Non classé

Les différents types de fondation

Il existe plusieurs types de fondation tout comme il existe une large variété de maison. Contrairement à cette dernière, leur choix n’est nullement conditionné par le sens de l’esthétique. Cette opération relève plutôt de la propriété du sol où la fondation devrait être réalisée. Cette dernière peut être semi-profonde, profonde ou encore superficielle. Le modèle choisi dépendra en majeure partie des études de sols effectuées par le cabinet d’experts en géologie. Voici les réponses à toutes les questions liées à la sélection de sa fondation. (ex: guide terrassement)

Qu’est-ce que la fondation ?

La « fondation » est l’ouvrage qui va supporter tout le poids de la maison. Elle joue un rôle important dans le renforcement et la résistance de tout le bâti. Elle assure la répartition des charges ainsi que sa transmission. Son type dépend principalement de la qualité de portance du sol. Celui-ci ne se choisit pas au hasard. Il est important de savoir distinguer les différentes catégories entre elles afin de mieux sélectionner la plus adaptée à la nature de votre sol.

Comment définir la nature du sol ?

Pour déterminer la nature du sol, il faut faire appel aux expertises d’un professionnel, comme un ingénieur ou un géologue ou même un géotechnicien. À l’aide de plusieurs outils particuliers et professionnels, lui seul a les aptitudes à vous donner une évaluation complète du sol de votre terrain. Les informations récoltées touchent exclusivement les caractéristiques géologiques du sol.

Tout savoir sur les fondations profondes

Les fondations profondes constituent une catégorie à part entière de soubassement. Comme leur nom l’indique déjà, elles sont enterrées très loin sous terre. Elles sont réalisées grâce à des micros pieux, des pieux, des barrettes et même des cloisons moulées. On les trouve très facilement dans les sols profonds de plus de 8 mètres.

Quelles sont les fondations semi-profondes ?

Les fondations semi-profondes sont beaucoup moins enfoncées sous la terre, comparées aux précédentes. Pour les installer, les maçons posent des longrines au-dessus des plots de façon pour servir d’appui au poids des parois. En fait, une longrine est une poutre horizontale. Elles sont fabriquées à l’avance et se fixent dans des sols stables et profonds.

Définir les fondations superficielles

Les fondations superficielles ne se posent que sur des sols très stables. Effectivement, ce type de sol ne demande pas un renforcement spécifique dans la partie basse des constructions. Celles-ci sont ou ponctuelles ou en semelles, autrement dit isolées. Vous les trouvez sous les poteaux par exemple. Elles sont aussi filantes quand elles sont sous un mur.

Quelle est la démarche à suivre pour aménager les fondations ?

L’installation d’une fondation commence par le nettoyage du terrain. Le piquetage de la partie à terrasser et son excavation viennent par la suite. Le coulage du béton (5 à 10 cm) vient avant l’installation des armatures et le coulage des semelles.