Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Coulage de dalle de béton pour fondation ou pour terrassement

Coulage de dalle de béton pour fondation ou pour terrassement thumbnail

Un coulage de fondation est une opération délicate qui doit respecter certaines règles pour éviter tout risque de fissure. L’acte de couler une dalle de béton pour terrassement ou pour fondation sera une réussite à condition de connaître la pratique appropriée et de bien respecter les étapes de travail à  suivre.

a

a

a

Les activités préalables au coulage de béton

Avant de couler le béton, il faut :

  • Commencer par creuser le sol et ajuster la profondeur de la tranchée à la dalle de béton nécessaire à couler.
  • Procéder à l’étalage des gravats, des graviers ou juste du sable sur la tranchée en compactant les pierres par une dameuse ou une simple dame manuelle.
  • Remuer le sol avec un râteau afin de mettre à niveau le contenu.
  • Installer dessus le film géotextile ou polyane pour le protéger des végétaux qui peuvent se former.
  • Mettre en place le coffrage suivant la dimension de la terrasse ou de la fondation prévue. Le coffrage est composé de plusieurs planches et a pour rôle de délimiter la quantité de dalle de béton coulé. Les planches doivent être reliées par des piquets en bois à l’extérieur ou à l’intérieur de la dalle. Toutes les planches utilisées comme coffrage seront retirées après le coulage et avant le séchage de béton.
  • Poser les muraux d’acier ou le ferraillage en dernière étape, juste avant le coulage de dalle de béton. Le ferraillage est une structure métallique composée de plusieurs fers ronds, ayant pour but de renforcer le béton. Lorsque la structure d’acier est au contact avec le béton, cette composition permet de durcir la fondation en béton armé.

Le coulage de béton proprement dit

Si on n’a pas commandé un béton prêt à l’emploi, il faut procéder comme suit :

  • Mélanger le béton avec de l’eau dans la bétonnière et respectant les proportions recommandées pour la mise en œuvre. Il est essentiel de rendre le béton le plus compact et le moins dilué, possibles.
  • Couler lentement le béton à l’aide d’une pelle sur le treillis soudé.
  • Égaliser le niveau du sol et la hauteur de la dalle par un râteau dès que la dalle de béton est totalement versée.

Enfin, il est indispensable de laisser la dalle de béton séché pendant plusieurs heures, puis retirer doucement les piquets qui se trouvent à l’intérieur de coffrage. Il faut remplacer les marques de piquets par un peu de béton et enfin laisser sécher la structure pendant au moins un moins avant de réaliser d’autres activités supplémentaires.

Est-il possible de réaliser un coulage de béton sous la pluie ?

Vous projetez d’effectuer un coulage de béton malgré les caprices de la météo ? Si la pluie vous a pris soudainement sur le fait, sachez qu’il existe des possibilités en ce qui concerne la poursuite des travaux. Le béton se compose, en effet, de ciment, de granulats et d’eau. Et puisque le ciment fait office de liant hydraulique, il peut toujours tenir même sous l’eau.

En cas de forte averse durant le processus ou quelques heures qui suivent la pluie, le coulage en béton est fortement déconseillé, surtout si les travaux sont en extérieur. L’excès d’eau risque d’entraver à la qualité du béton qui va devenir poreux et moins résistant. Le coulage en cas de pluie intense représente, de ce fait, une initiative à risque et qu’il vaut mieux attendre que cela se dissipe avant de poursuivre les travaux.

Par contre, vous pouvez très bien continuer le coulage de béton si la pluie se montre plus fine. Aussi, les brumes ne devront pas non plus vous empêcher de reprendre votre projet. En bref, il est plus que raisonnable de stopper le coulage de béton en cas de fortes averses, même si cela retarde beaucoup les travaux.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net