Les travaux de terrassement d’une piscine

  • Mise à jour
  • Publié dans Non classé

Les travaux de terrassement d’une piscine

You are currently viewing Les travaux de terrassement d’une piscine

Construire une piscine ne semble pas très compliquée. Et pourtant, malgré cette facilité, le terrassement d’une piscine exige le respect de nombreuses conditions.

a

a

a

a

a

Travaux préalables

Pour pouvoir commencer les travaux, il faut au préalable obtenir une autorisation des autorités compétentes puis planifier l’intervention dans les moindres détails. Puis, il y aura plusieurs étapes.

L’accès au chantier : la réalisation des travaux, notamment de l’excavation, nécessite l’utilisation de gros engins de terrassement comme la tractopelle, le bulldozer, etc., il est donc primordial de prévoir un accès au chantier afin que ces machines puissent y pénétrer sans difficulté.

Le foisonnement : la terre extraite lors du creusage est deux fois plus volumineuse que l’excavation. Il faut donc prévoir suffisamment d’espace pour stocker toute cette terre. À défaut d’espace suffisant sur le chantier, il faudra envisager une solution d’évacuation.

La réparation exigée par la composition du sol. Grâce à une introspection du terrain, on pourra discerner la présence de roches dans le sol, ceci va nécessiter le recours à une machine brise-roche, le coût va dans ce cas augmenter et la durée du chantier se trouvera prolongée.

Il est essentiel d’assurer la qualité du terrain sur lequel sera mise en place la future piscine. Parmi ces qualités recherchées, on peut citer :

  • La stabilité du terrain.
  • Le sol bien sec, ou mieux encore gelé.
  • La nappe aquifère profonde, dans le cas contraire, il faut mettre en place un système de drainage pour empêcher l’eau souterraine de jaillir à la surface et d’inonder la piscine.

Déroulement des travaux

Une fois les conditions remplies, les travaux doivent se dérouler dans le respect des protocoles techniques.

  • Le piquetage : il s’agit de délimiter le contour de la piscine à l’aide de piquets métalliques ou d’un tracé. L’excavation est effectuée selon ce contour, de façon manuelle ou à l’aide d’engins.
  • Le terrassement : c’est la réalisation de l’excavation. On doit réaliser le terrassement sur une dimension plus grande que la taille réelle de la future piscine. Il faut prévoir un écart de 10 à 50 cm selon le type de piscine à mettre ne place (en coque, en béton, etc.), avec une profondeur de 5 à 15 cm en dessous du point zéro. Le point zéro est ici la profondeur du bassin incluant le radier. Cet écart est destiné à accueillir les dispositifs de drainage et les canalisations.

Recours à un professionnel

Faire soi-même son terrassement est une chose courante de nos jours, beaucoup de personnes se contentent de louer des engins et/ou matériels de terrassement et réalisent eux-mêmes leurs travaux. Pourtant, faire appel à un professionnel est le meilleur moyen d’assurer un résultat de grande qualité. Certes, les coûts sont élevés, mais en faisant jouer la concurrence on peut tomber sur des prix abordables.

Avant de conclure avec le professionnel de son choix, il est prudent de comparer trois ou quatre devis différents où prix, délai des travaux, matériels à utiliser, etc., sont bien mentionnés. On pourra alors trancher en faveur du professionnel qui propose les meilleures prestations.