Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Tout ce que vous devrez savoir sur les travaux de terrassement.

Les travaux de construction ou de rénovation nécessitent souvent, pour ne pas dire « toujours », un savoir-faire essentiel, qui plus est lorsqu’il s’agit de routes. Avant de bitumer un sol, il est important de bien l’aplanir. Ainsi, des travaux préalables sont nécessaires avant ce bitumage, il s’agit du terrassement. Cet article met à votre disposition les informations à prendre en compte avant de procéder à tous travaux de terrassement.

Terrasser, qu’est ce que c’est ?

Le terrassement représente la phase initiale, nécessaire au commencement de tout chantier de construction. Il sert à assurer la pérennité des futurs travaux en préparant le sol naturel. Il évitera également les problèmes éventuels comme le tassement, l’effondrement ou encore le glissement du sol. En fonction du chantier, un décaissement (mise à niveau de l’ensemble du terrain) ou un remblai (comblement des fossés…) seront à réaliser.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Avant la réalisation d’un terrassement, il faut tout d’abord prendre en compte la période à laquelle il sera effectué. Il faudra pour cela privilégier les périodes sèches et froides. En effet, un temps humide solidifie le sol par effet de compaction, qui devient alors glissant et, paradoxalement à ce que l’on pourrait penser, beaucoup plus difficile à travailler.

De plus, plusieurs dispositions d’ordre logistique sont à prendre. Pour les engins de chantier, il faut par exemple prévoir une voie d’accès et une zone pour les manœuvres. Pour les terres et autres gravats, prévoir un lieu de stockage ou une benne pour leur évacuation ou pour un éventuel remblai.

Pour alléger substantiellement votre facture finale, faites évacuer les terres et gravats par des personnes ayant besoin de remblai. Et n’hésitez pas à comparer les devis pour trouver le prestataire le moins cher, si cela s’avère nécessaire.

Quelles en sont les étapes ?

Le piquetage : sert à marquer les repères du chantier. Il est effectué suivant les directives du terrassier qui pourra mettre à votre disposition le matériel nécessaire.
L’évacuation des eaux : pour assurer la stabilisation du sol s’il y a ruissellement de pluie ou une source. L’évacuation sera assurée par les égouts ou un fossé en aval du chantier.
Le décaissement (nivellement) : met le sol aux niveaux conformes au plan de terrassement. Le volume de terres et gravats décaissé dépendra de la pente du terrain.
La pose d’un film géotextile : évite la repousse de la végétation et sépare la terre du remblai.
Le remblaiement : comble les trous et fosses avec la terre décaissée précédemment.

Et les outils nécessaires ?

Vos besoins varieront en fonction de l’importance de votre chantier : pelle, pioche, barre à mine et brouette suffiront pour les petits chantiers, alors qu’il faudra prévoir : tractopelle ou pelleteuse, bulldozer ou bouteur pour les terrassements importants. En sol rocheux, un marteau piqueur sera indispensable. Tasser et remblayer nécessitent une pilonneuse ou une dameuse. Enfin, les transports de terres seront réalisés par un camion ou une benne.

La grande question : combien cela coûtera-t-il ?

Pour les travaux de terrassement importants, un professionnel vous coûtera 70 € de l’heure en moyenne (de 60 à 80 euros). La qualité de ses services devra être jugée selon les critères suivants : le respect des devis établis, la connaissance parfaite du sol, et un travail propre et bien fait. Le prix du terrassement vous sera expliqué plus en détails dans un autre article.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net