Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Tranchée d’épandage : rôle et mise en œuvre

Tranchée d’épandage : rôle et mise en œuvre thumbnail

Une tranchée d’épandage est un traitement effectué sur le sol à faible profondeur. Le sol est utilisé comme un système épurateur et un moyen dispersant afin de recevoir les effluents de la fosse toutes eaux. Elle doit être mise en place près de la surface du sol pour épurer l’eau : le rôle filtrant du sol sera complété par l’action des micro-organismes qui y sont présents.

a

a

a

Conditions de mise en œuvre d’une tranchée d’épandage

Les dispositifs (tuyaux d’épandage) doivent être posé dans l’ensemble de tranchées parallèle à une pente régulièrement prédisposée dans le sens de l’écoulement. L’écartement d’axe en axe des tranchées doit être égal ou supérieur à 1,50 m et la largeur de chaque tranchée d’épandage est comprise entre 0,5 m et 0,7 m. Ainsi, le fond de fouille aura une pente identique à celle des tuyaux. Par contre, la longueur d’une ligne de tuyaux d’épandage ne doit pas excéder 30 m, car le nombre de tranchées en dépend. Voici quelques conditions qui doivent être remplies pour pouvoir concevoir un traitement de sol par tranchée d’épandage à faible profondeur :

  • Une surface disponible pour l’assainissement, supérieure à 200 m2.
  • Une profondeur comprise entre 70 cm et 1 m, constituée de sol homogène (compact, sans eau ni horizon rocheux).
  • Une perméabilité satisfaisante (entre 15 mm/h et 500 mm/h).
  • Une profondeur de nappe phréatique supérieure à 1,50 m.
  • Une pente du terrain inférieure à 5 % (si la pente est comprise entre 5 et 10 %, les tranchées seront disposées perpendiculairement à la pente).

Constitution et fonctionnement d’une tranchée d’épandage

Ainsi, un épandage est toujours réalisé à une faible profondeur et est reparti sur plusieurs tranchées. Après le traitement et l’évacuation des effluents, l’eau souterraine est épurée par filtration et par les micro-organismes présents dans le sol. Pour réussir l’épuration, il est nécessaire que le sol :

  • Possède des conditions physico-chimiques préalables pour que les micro-organismes fonctionnent correctement, c’est-à-dire un sol riche en oxygène et contenant tous les éléments fondamentaux pour que les micro-organismes réagissent de manière naturelle.
  • Ne présente aucune remontée d’eau ou d’écoulement.
  • Soit perméable lors de l’écoulement.

La tranchée d’épandage doit contenir d’au moins 40 cm de graviers, un tuyau d’épandage ainsi qu’une couverture géotextile au-dessus de canalisation.

Pour information, l’épandage doit être maillé chaque fois que la topographie le permet et il doit être alimenté par un dispositif assurant une égale répartition des effluents dans le réseau de distribution. Et quand la pente est supérieure à 5 %, les tranchées doivent être installées de façon perpendiculaire pour que l’écoulement se fasse normalement.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net