Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Techniques d’installation d’une fondation profonde

Techniques d’installation d’une fondation profonde thumbnail

Savoir quel type de fondation est le plus adapté au terrain est essentiel avant de construire. Son importance réside dans le fait de pouvoir disposer du budget nécessaire en fonction des travaux à réaliser et des matériaux à utiliser. En effet, les fondations varient selon la qualité du sol sur lequel le bâtiment doit être implanté, ainsi que selon la nature et la taille du bâtiment. Il est fortement recommandé que ce sol soit de bonne portance et peu sujet au tassement ou qu’il le devienne après les interventions appropriées. Par ailleurs, faire appel à des ingénieurs géotechniciens pour réaliser l’étude du type de fondation adéquat et du niveau d’assise s’avère prudent.

Différents types de fondation

Dans la pratique, il existe trois types de fondations possibles selon la hauteur d’encastrement, c’est-à-dire le niveau de l’épaisseur minimale des terres qui se trouvent au-dessus de la base de la fondation ainsi que la largeur de cette base. Il s’agit du type :

  • Fondations superficielles (hauteur d’encastrement inférieure de 1.5 point à la largeur de base).
  • Fondations, semi-profondes (hauteur d’encastrement entre 1.5 et 5 points à la largeur de base).
  • Fondations profondes (hauteur d’encastrement supérieur de 5 points à la largeur de base).

Caractéristiques et mise en œuvre d’une fondation profonde

Les fondations profondes possèdent leurs propres particularités qui distinguent leur méthode d’installation et leur fonctionnement des autres types de fondations.

Les structures les plus utilisées en fondations profondes sont les fondations en pieux et les parois moulées. Le premier type peut être battu, forcé ou foré avec ou sans refoulement du sol, et le second est utilisé lors de la construction de parking souterrain ou de tranchées couvertes, car il peut jouer le rôle de parois de soutènement.

D’autres techniques peuvent être entreprises pour mettre en œuvre une fondation profonde notamment les micropieux, le jet-grouting ou palplanche si les travaux de construction sont soumis à des pressions hydrostatiques ou à un besoin de réaliser un cuvelage pour assurer une étanchéité à l’eau.

En effet, les fondations profondes sont définies comme des systèmes de fondations par puits ou par pieux employés quand le bon sol est situé en profondeur. On utilise les différentes méthodes mentionnées ci-dessus lorsque le sol d’assise est trop profond, à l’exemple des sols marécageux, des terres rapportées, etc. Ces techniques sont nécessaires afin de stabiliser les fondations profondes. Par ailleurs, les pieux ou les puits doivent être vissés, battus et forés dans le sol pour que la structure soit bien enterrée.

En ce qui concerne le prix d’une fondation profonde, une préparation budgétaire sérieuse s’avère nécessaire, car le coût de travaux est assez élevé.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net