Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Les étapes préalables aux travaux de fondation

Les étapes préalables aux travaux de fondation thumbnail

La solidité d’une construction, et surtout la durabilité d’une maison, est principalement fonction de la stabilité et de l’équilibre de  son terrain d’accueil et de sa fondation. Ainsi, la réalisation d’un projet de construction doit nécessairement être effectuée sur la base d’un terrain et d’une fondation mûrement étudiées dans leurs structures et leurs dispositions. A cela doit s’ajouter l’étude préalable du voisinage et des réseaux publics essentiels, pour que la future construction puisse s’y intégrer convenablement. Bref, le processus de construction d’une maison est constitué de plusieurs étapes, aussi importantes les unes que les autres.

Préparation du terrain

Le terrain d’accueil de la fondation doit répondre à plusieurs caractéristiques particulières afin qu’il puisse recevoir correctement la fondation. A ce titre, plusieurs étapes sont à entreprendre :

  • La délimitation du terrain doit être préalablement bien définie. Pour matérialiser les limites, des piquets sont à installer. A cet effet, le concours d’un géomètre peut s’avérer indispensable.
  • Dans le cas d’un terrain accidenté, le terrassement est incontournable. Il s’agit de rendre le terrain solide et plan, pour que sa stabilité soit assurée. Il peut demander des travaux de remblai qui consistent à remplir les parties creuses, ou des travaux de déblai qui servent à uniformiser les niveaux de chaque partie du terrain. Si le terrain est suffisamment nivelé, le terrassement n’est pas nécessaire.
  • Les différents accès doivent aussi être calculés au préalable. Selon l’ampleur des travaux envisagés, de gros engins peuvent s’avérer nécessaires. Il faudra alors tenir compte de cet aspect, pour que le passage des différents engins soit facilité.
  • Les matériaux et équipements doivent être rassemblés au préalable, pour que les travaux ne soient pas interrompus. A cet effet, des espaces de stockage sont à préparer, ainsi que des aires pour le stationnement des engins.

Viabilisation du terrain

Chaque nouvelle construction doit obligatoirement être raccordée aux différents dispositifs publics comme les réseaux d’adduction d’eau, les systèmes collectifs d’assainissement, etc. Tout projet de construction doit alors tenir compte de cet aspect, avant même la mise en place de la fondation. Les principaux éléments à mettre en place sont ainsi :

  • Les canaux d’écoulement des eaux
  • Les chenaux de raccordement aux systèmes collectifs
  • Les drains et les canalisations d’assainissement
  • Les fosses et les regards
  • Les systèmes de drainages des eaux de pluie
  • Etc.

Outre ces dispositifs obligatoires, d’autres installations sont également à prévoir pour que l’utilisation de la future maison soit optimisée. Ces installations peuvent concerner les systèmes d’adduction d’eau, l’accès aux énergies comme l’électricité ou le gaz, etc. Une fois ces différents éléments mis en place, les travaux de mise en place de la fondation peuvent commencer.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net