Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Fondations réussies : assurance d’une construction stable et durable

Fondations réussies : assurance d’une construction stable et durable thumbnail

Les fondations, un des travaux de gros œuvre, garantissent la longévité d’une construction. Édifié sur un sol stable et fluide, un bâtiment n’exige que des fondations peu importantes, voire superficielles. Au contraire, si le terrain est naturellement instable car composé d’argile, de limon, de remblai ou si la nappe phréatique est peu profonde, alors des fondations particulières sont nécessaires : profondes ou semi-profondes, elles sont indispensables pour parer aux dangers éventuels. Dans ces cas, pour connaître les fondations appropriées, il faut faire appel au concours des spécialistes pour une analyse géotechnique ou un sondage du terrain avant d’entamer le chantier.

Les fondations et leur importance

Les fondations sont très importantes, étant donné qu’elles constituent le lien entre le sol dur et stable du terrain et les murs porteurs de la construction. Toutefois, le sol dur ne se trouve pas à la même profondeur pour différents types de terrains. Il devient alors nécessaire de procéder à différents types de travaux de fondations, appropriés au sous-sol et dont la différence de coût peut être énorme.

Quoi qu’il en soit, les travaux de fondations les plus simples consistent à procéder au :

  • Nettoyage en surface du terrain.
  • Bornage de la zone nécessitant un terrassement.
  • Réalisation des fouilles.
  • Coulage du béton avant la mise en place des armatures.
  • Coulage des semelles.

Les différents types de fondations

Selon la stabilité du sol et une fois les travaux de terrassement, plus ou moins importants réalisées, les fondations courantes sont :

  • Les fondations superficielles  qui  sont de deux types :

Celles appelées filantes, appropriée au terrain dont la qualité de portance est excellente. Elles garantissent le maintien de la stabilité de la maison. Étant creusées entre 50 et 1m de profondeurs, enfouies sous terre pour éviter le gel, elles supportent parfaitement le poids de la maison  qui y est reparti uniformément.

Celles sur surface complète ou radier convenant au terrain de qualité de portance moyenne. Une dalle est nécessaire pour que la structure puisse s’y appuyer totalement.

  • Les fondations semi-profondes et profondes :

Les fondations sont dites semi-profondes si elles doivent descendre aux alentours de 4m pour trouver le sol dur sur lequel peut s’appuyer l’édifice.

Elles sont profondes s’il faut aller au-delà de 7m pour trouver un sol de qualité  pouvant garantir la stabilité de la construction. Si le sol dur ne se trouve qu’à une profondeur avoisinant les 11m, on utilise des pieux au lieu de semelles. Si, encore, on doit dépasser cette profondeur, les pieux seront utilisés comme base de la structure avec le diamètre et la longueur leur permettant de remplir ce rôle.

Les fondations semi-profondes et profondes requièrent la compétence des professionnels pour être réussies.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net