Tarifs, Prix, Devis
pour le terrassement

Ce qu’on doit savoir sur le terrassement

Ce qu’on doit savoir sur le terrassement thumbnail

Pour rendre plus solide et plus stable un terrain qui ne l’est pas, avant qu’il n’accueille une infrastructure déterminée, on procède aux travaux de terrassement. Autrement dit,  les travaux de terrassement servent à préparer le terrain pour les ouvrages à venir et consistent en gros, en l’enlèvement de terre ou déblai et en l’apport de terres ou remblai. L’ampleur des travaux à réaliser dépend de la structure du terrain (en pente) ou de la nature du sous-sol pouvant rendre le terrain instable. Ainsi les travaux de terrassement interviennent dans la construction d’une maison, des routes, des piscines, des terrasses, etc.

Les conditions favorables pour réussir un bon terrassement

Dans le cas de la construction d’une maison, les plus importantes sont :

  • Le temps : les travaux de terrassement sont à faire en temps sec avec un sol sec ou gelé.
  • L’accessibilité du terrain par des engins plus ou moins imposants comme, le camion, la benne, la dameuse, la tractopelle, etc. Dans la même foulée, l’existence d’un endroit pour que ces engins puissent faire de la manœuvre, un autre pour stocker les terres enlevées.
  • La prévision d’un budget destiné au frais d’enlèvement des terres déplacées.

La nature du sous-sol et les risques pouvant survenir avec un terrassement non adapté

Avant de commencer les travaux, si on a des doutes sur la nature du sous-sol, il est conseillé de faire son analyse géotechnique ou du sondage.

Un terrain plat, composé de sol rocheux, de sable et de gravier est un bon sol, nécessitant des travaux de terrassement minimes.

Un terrain composé d’argile ou de limon est un mauvais sol. Si les travaux de terrassement réalisé ne respectent pas les mesures appropriées, le terrain risque de se tasser, de glisser ou de s’effondrer.

Les différentes étapes à suivre dans la réalisation d’un terrassement ordinaire

Un travail de terrassement ordinaire débute par la délimitation du terrain à terrasser et s’achève par le remblaiement. Entre les deux, il y a respectivement le drainage des eaux de ruissellement, la mise en place d’un dispositif anti-végétation et le déblayage.



Articles récents:

Artisanat:

artisanatlogo-300x123


Powered by Terrassier.net